libellules.ch

infomaniak

MultimediaVidéo › Utilitaires Vidéo


Outils pour manipuler de la vidéo, plugins divers pour améliorer certains programmes, etc.

Fil des billets - Fil des commentaires

Stop motion animator

stopmotion

Stop motion animator

Les vidéos en "stop motion" se font en assemblant des clichés, image par image. Elles sont connues notamment grâce aux animations en pâte à modeler. Stop motion animator propose de piloter tout périphérique compatible avec video for windows (par exemple une caméra ou une webcam ou une carte d'acquisition) pour prendre des clichés un par un et produire l'animation sous forme de fichier avi. Une fonction (oinion skinning) permet de voir plusieurs images à la fois en les superposant. Très pratique pour observer les différences d'une image à l'autre et ne pas rater son animation.

Il faut en revanche obligatoirement un périphérique compatible, sans quoi toute capture sera impossible (d'où ma copie d'écran bien sombre ^^).

OS : windows 9x, Me, NT, 2000, XP (non compatible Vista)
Taille : 700 Ko
Langue : anglais
Licence : freeware

Site officiel

VLVC


Copies d'écran : site officiel.

VLVC

La proximité des noms n'est pas un hasard, VLVC est un plugin de visioconférence pour VLC. Il propose quatre types de vidéoconférence, avec gestion ou non d'un administrateur qui distribue les tours de parole ou des systèmes plus spontanés où tous peuvent parler en même temps. Les tailles, codecs et débits audio et vidéo sont réglables.

OS : Window et Linux (mac pas encore) avec VLC installé
Taille : 13 Mo
Langue : multilingue, français inclus
Licence : open source

Site officiel
Tuto et détails sur Nilz Weblog

DivFix++

divx xvid

DivFix++

Ce programme, qui est dans la lignée de DivFix "tout court", en reprend les fonctions, en l'améliorant (vitesse et bugs) : il répare les flux AVI corrompus ou dont l'index serait manquant, voire endommagé. Cela permet concrètement de réparer des fichiers illisibles ou dont des portions seraient corrompues ou manquantes.

Ce programme est portable et multiplateforme. Des fichiers de traductions sont disponibles, mais le français n'est pas encore implémenté.

OS : Windows, Linux, MacOS
Taille : 780 Ko
Langue : multilingue, pas de français pour le moment
Licence : GPL

Page d'accueil et téléchargement

MSU Denoiser

VirtualDub MSU (Denoising Filter)

Ce filtre est un plugin pour le logiciel VirtualDUB. Pour l'installer et en profiter, il faut décompresser le fichier .VDF dans le dossier "plugins" de VirtualDUB. Ce filtre se charge d'éliminer le bruit parasite sur la vidéo. On vous propose "spatial denoising" et "temporal denoising" dans les options. Le choix est le suivant : le débruitage spatial concerne le bruit affiché sur une image de la vidéo. Le filtre s'en occupe image par image comme le ferait un logiciel de retouche. Le débruitage temporel concerne le bruit qui se répand dans le temps et évolue sur plusieurs images qui se suivent au lieu de se répartir sur une seule. Les deux types de bruit sont corrigeables par ce filtre.

Une fois le filtre installé, dans le menu "Video", puis "Filters", il doit apparaître comme ceci :

Les résultats sont intéressants. J'ai testé sur une vieille vidéo Mpeg qui avait été numérisée à partir d'une VHS (déjà fatiguée), et le résultat est intéressant, avec le réglage par défaut. Aucun watermark n'est apparu, ce qui est également appréciable.

Voici un échantillon de démonstration du site officiel, dont ces deux images sont tirées :

Pour : VirtualDUB
Taille : 80 Ko
Langue : anglais
Licence : freeware pour utilisation personnelle et non commerciale.

Site officiel

Yamb

Yamb

Un programme basé sur Mp4box, un muxer (multiplexeur : programme qui associe les pistes audio et vidéo) pour conteneur mp4 dont Yamb constitue une interface graphique. Ce programme travaille autour des conteneurs mp4 ou 3gp, il s'adresse donc essentiellement aux possesseurs de téléphones portables supportant ces fichiers. Du côté vidéo, il accepte les formats m4v, cmp, h264, h263, ou issus de avi, mpg, mpeg, vob, mp4, mov, ogg, qcp et 3gp, jugez vous même sur la boite de dialogue d'ouverture de fichiers, impressionnante et bien classée :

La partie audio n'est donc pas en reste, et les sous-titres pourront être ajoutés aux formats srt (SubRip), ttxt (GPAC), sub (MicroDVD), idx/sub (VobSub) et xml (QuickTime TeXML), avec un module de conversion entre les formats texte et srt.

Une partie du programme se charge de démultiplexer les fichiers (séparer et extraire les flux audio et vidéo), la partie multiplexage (opération inverse) est de toute façon implémentée pour la création des fichier 3gp ou mp4. Un programme bien conçu, spécifiquement pour ces formats "mobiles".

Une version portable est disponible.

OS : Windows toutes versions (pour Vista, en mode administrateur)
Taille : 1,5 Mo
Langue : anglais
Licence : LGPL v3

Site officiel

Miro

Miro

Democracy player a changé de nom il y a quelque temps et s'appelle désormais Miro. Pour mémoire, le programme basé sur XULrunner (libre) est un centre de web-télévision, qui vous donne accès à des contenus gratuitement diffusés sur internet et permet d'afficher les vôtres comme le fait un lecteur classique (Quicktime, WMV, Mpeg, Avi, Xvid, etc...). Un guide pratique et des modules de recherches permettent de s'abonner à des flux vidéo (rss vidéo, podcast, blog vidéo, etc). Ce guide comprend déjà des centaines de chaînes gratuites et se met à jour automatiquement : c'est un agrégateur multimédia complet.

Des contenus en haute définition sont disponibles (tout aussi gratuitement, comme cette vidéo de hubble, d'une excellente qualité (H.264/MPEG-4 AVC à extension m4v, son MPEG-4 AAC) que le moteur de VLC décode tranquillement :

Les sites les plus populaires de vidéos en ligne ne sont pas exclus, vous pouvez ainsi effectuer des recherches sur YouTube, Dailymotion, GoogleVideo et d'autres sites comparables, les résultats s'affichent directement dans Miro, qui sauvegarde les vidéos (par défaut allez voir dans Mes documents\Mes vidéos), que vous pouvez stocker dans une bibliothèque prévue à cet effet (sans conversion, mais cela reste possible via des utilitaires dédiés, voir section vidéo de ce blog ou par la recherche). Le téléchargement se fait via le protocole de bittorrent, qui est implémenté.

A rapprocher par l'esprit de Joost, à ceci près que Miro télécharge intégralement le fichier avant de le lire, là où Joost agit en streaming. Cette approche fait patienter mais évite les saccades et arrêts pendant la lecture. L'interface est claire et fonctionnelle et francisée. Attention à la consommation mémoire : 120 Mo pendant mon test pour le module principal + 16 Mo pour le programme (séparé) de téléchargement, mais sans la sensation d'usine à gaz ou de longs temps de chargement du programme (impression personnelle).

OS : Windows, (de 98 à Vista, 32bits), MacOS, Linux
Taille : 22,5 Mo
Langue : multilingue
Licence : open source

Site officiel