Java : toutes petites astuces


 
Sans révolutionner l'utilisation de Java, il est possible de grapiller quelques millisecondes de performances et quelques Mo de disque dur. Voici comment procéder. Une fois JRE installé, dans votre console de paramétrage, accessible depuis la panneau de configuration, vous pouvez désactiver la console et l'icône de le Systray depuis l'onglet "avancé". Vous aurez ainsi une version plus discrète (sans jeu de mots sur "faire la java").

Plus intéressant : les mises à jour, relativement nombreuses finissent par occuper des centaines de Mo de votre disque dur. Vous pouvez les désinstaller, dans la mesure où la dernière mise à jour contient les modifications des précédentes. En revanche, la version de base est à conserver. Cela fonctionnera parfaitement avec la version de base et la dernière mise à jour. Toujours dans la console de paramétrage, (onglet "Java", puis dans "paramètres de l'application Java Runtime", bouton "afficher"), vous accédez à cet écran.




Une seule version active (la plus récente) suffit amplement à faire fonctionner les applets et applications. Sur des applets de calcul intense sollicitant le CPU, cet allègement est sensible en terme de performances. Dans l'onglet système, la version de base doit rester seule.



Enfin, dans l'onglet général, section "fichiers internet temporaires", vous pouvez vider le cache, ou le paramétrer, avec ou sans compression Jar (sans, vous gagnez ne performances), à une taille réaliste. Si vous ne l'avez jamais vidé, c'est peut-être l'occasion.

Que l'on ne s'attende pas à des gains de place ou performances énormes, mais si vous chercher à donner un coup de balai, n'oubliez pas Java.  ;-)

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page