Photo : afp.com

Le service gratuit Google StreetView, accessible depuis Google Maps, permet pour les grandes villes et zones photographiées de se promener de façon virtuelle, grâce à un système de photographies à 360 degrés.

On se souviendra de la voiture Google, qui avait inauguré le service. C'est depuis une semaine un tricycle qui parcourt certaines zones des grandes villes non accessibles en voiture. Un tricycle de 140 kilos avec un GPS, un ordinateur et de nombreux appareils photographiques. Attention dans les côtes...

En France la CNIL (CNIL - Commission nationale de l'informatique et des libertés) reçoit encore des plaintes à propos de plaques minéralogiques non floutées ou mal floutés, ainsi que des visages mal floutés ou oubliés par le logiciel automatique de Google, voire pire, des visages reconnaissables malgré le flou appliqué. Si Google propose un service réputé rapide de retrait d'image en cas de problème, la comission reste particulièrement vigilante, car le tricylce a relancé des vérifications de la part des utilisateurs, résidents, amis et voisins divers...

Des images avaient été retirées à Amsterdam devant une fenêtre présentant une collection de sex toys, ou à Londres avec des clients de sex-shops ou passants en état d'ébriété photographié en train de vomir ; mauvais endroit, mauvais moment ? Si le système de flou fonctionne bien, il ne fonctionne pas à 100%.

Si vous voulez signaler un problème sur une image, utilisez le lien figurant en bas à gauche, chaque image en possède un :