wifilogo.png On en parle depuis peu : des chercheurs japonais ont mis au point une technique permettant casser le cryptage WPA du wifi en une minute. Ce n'est pas aussi simple. En réalité, il ne s'agit pas de quelque chose de nouveau, mais d'une amélioration du système d'attaque du protocole TKIP (Temporal Key Integrity Protocol), qui n'est pas toujours associé au WPA mais peut l'être. Rien de fondamentalement nouveau depuis novembre 2008, si ce n'est une accélération de la méthode employée.

Le protocole WEP en revanche se casse en quelques minutes, sans réelles connaissances, avec des outils spéciaux et un matériel courant. Les protocoles WPA basés sur AES (sans TKIP) semblent encore actuellement le plus fiable. Si votre matériel propose le protocole WPA2, celui-ci est à privilégier.

Je vous invite à lire un paragraphe en particulier sur Wikipedia, bref, clair et accessible sur ces points.

Pour en savoir plus :
Article WPA (Wikipedia) (Fr.) paragraphe sur les failles de cryptage.