google-ico.png Microsoft, Amazon et Yahoo rejoignent l'OpenBook Alliance, destinée à contrer le service Google Books, qui permet de consulter et faire des recherches dans des livres après leur numérisation. L'OpenBook Alliance est une coalition américaine composée d'éditeurs, bibliothèques, associations et auteurs, qui conteste également la position de monopole de Google sur le secteur et des pratiques jugées anticoncurrentielles.

Google avait l'année dernière proposé un accord aux éditeurs et bibliothèques, concernant les conditions de numérisation et d'accès, prenant à sa charge des coûts et proposant les contenus sur sa plateforme. La justice tranchera au mois d'Octobre, pour valider ou bloquer cet accord. Si la justice valide l'accord, elle donnera à Google une position de monopole jugée dangereuse par ses concurrents, qui doivent demander à leur tour accord aux éditeurs et bibliothèques et numériser à leur tour les œuvres.

On se rappellera que l'ancien président de la BNF (Bibliothèque Nationale de France), avait vivement critiqué Google au sujet de la numérisation, en faveur d'un projet de numérisation européen (Europeana). La BNF, était il y a quelques jours en pourparlers avec Google : si les négociations aboutissent, la BNF rejoindra Google pour des questions économiques.

A l'heure actuelle, le service Google Books n'affiche pas de publicités et ne génère pas directement de revenus.

Pour en savoir plus :
Site officiel Open Content Alliance (Ang.)

Le site d'Europeana (Fr.)

Google Livres (Fr.)