Mot-clé - cheval de Troie

Fil des billets

dimanche, juillet 8 2012

La menace DNSChanger

Le 9 juillet 2012, soit demain, de nombreux internautes pourraient ne plus pouvoir naviguer sur Internet. Le code malveillant DNSChanger manipule les paramètres réseau des systèmes infectés et redirige les utilisateurs vers des serveurs DNS manipulés. Ces serveurs, maintenant sous le contrôle du FBI américain, seront mis hors ligne le 9 juillet 2012. Principale conséquence, des millions d’utilisateurs à travers le monde utilisant ces serveurs ne pourront plus accéder à Internet. Selon les autorités américaines, cela toucheraient plus de 275 000 ordinateurs dans le monde, dont plus de 10'000 pour la France, les Etats-Unis en tête avec 70 000 ordinateurs concernés - la Suisse 400 ordinateurs, la Belgique 1700, etc. Pour savoir si vous êtes concernés, il vous suffit de vous rendre sur un de ces sites.

Pour le bon fonctionnement de ces tests, aucun proxy Web ne doit être configuré et activé...

dns-ok.fr
dns-check.ch

 

vendredi, novembre 19 2010

Google Aperçu instantané, attention danger ! !

google-logo-200x150.jpg

L'aperçu des images instantanées dans Google qui permet de prévisualiser les pages des liens affichés dans les résultats en cliquant sur la petite loupe qui apparaît en face de chacun des résultats est à première vue pratique.

Sauf que cette fonction peut s’avérer dangereuse pour votre PC. Les prévisualisations instantanées ne sont pas mises à jour aussi souvent que vous le souhaiteriez et il n’y a aucune garantie que l’utilisateur arrivera sur la page affichée dans l’aperçu ,

Donc en cliquant sur les liens, rien ne garantit que vous arriverez sur la page affichée dans l'aperçu. Vous risquez d’être redirigé vers une fausse mise à jour Firefox. Une fois sur la page l’utilisateur risque d’installer des chevaux de Troie ou autres malwares en pensant mettre à jour son navigateur.

Cette technique d’infection est connue sous le terme de scareware.

De ce fait en voulant simplifier la vie des utilisateurs, Google risque donc de les jeter dans la gueule du loup.

Donc utilisateurs de Google, observez la plus grande prudence lorsque vous utilisez cette fonction.