hack.jpg Hier dans la journée, Twitter, FaceBook et Google ont été touchés par une attaque de DoS (denial of service). Twitter ne répondait plus dans l'après-midi, et il a fallu attendre plusieurs heures pour que le service soit progressivement rétabli.

Ce type d'attaque sature les serveurs de requêtes simultanées, et les empêche de répondre, à force. Après quelques analyses, il semblerait qu'il ne s'agisse que d'une seule et même attaque coordonnée, qui visait égalementy FaceBook et Google. Google estime avoir empêché que l'impact se sente trop sur YouTube et Blogger, qui étaient touchés.

A ce stade des analyses, on évoque la Géorgie et la Russie.

Mise à jour 11h40 : il semble qu'un seul membre ait été visé par cette attaque gigantesque.

Pour aller plus loin : Une analyse sur Technotes (fiagro.fr)

Précisions : un seul membre visé ! (lemonde.fr)