Chine : une clinique pour internautes

Une section de détente et jeux, sans polémique, juste de l'amusement, n'oubliez pas la charte ni l'esprit du site...

Modérateur: Modérateurs

Chine : une clinique pour internautes

Messagepar Dell » 06 Juil 2005 11:41

Bonjour le monde

Chine : une clinique pour internautes

:?: :?: :?: :?: :?: :?: :?: :?:

''Cela a été une bonne chose de dormir'' explique un jeune homme de 17 ans, interné dans la première clinique spécialisée contre les addictions électroniques à Pékin, République Populaire de Chine. La clinique (qui appartient à l’Etat) est installée au dernier étage d’un immeuble situé sur le campus de l’hôpital central de la région militaire de Pékin. Une douzaine d’infirmières et onze médecins soignent des patients âgés de 14 à 24 ans, qui ont perdu le sommeil, du poids et souvent des amis après des heures et des heures passées devant un ordinateur, le plus souvent à jouer en réseau sur Internet avec d’autres joueurs.

''Accro" aux discussions en ligne

Certains sont venus ici de manière volontaire, d’autres contraints et forcés par leurs parents. La plupart d’entre eux tentent d’expliquer leur addiction par une tentative d’échapper au stress du quotidien, plus particulièrement la pression parentale face au devoir d’excellence scolaire. Mais on trouve également des patients plus âgés qui sont devenus complètement ''accro'' aux discussions en ligne avec des internautes du sexe opposé. Enfin, d’autres sont perturbés par des jeux ultra violents.

Dix heures par jour devant l'écran

''Tous les enfants ici ont quitté l’école parce qu’ils jouent aux jeux vidéos ou sont sur des salons de discussion par Internet toute la journée'' indique le directeur de la clinique, le Docteur Tao Ran. ''Ils souffrent de dépression, de nervosité, de peur et d’incapacité à interagir avec autrui, de panique et d’agitation. Ils ont également des troubles du sommeil, des tremblements et des engourdissements des mains.'' Les témoignages des patients sont à la fois effrayants et terriblement banals. ''Je n’étais pas normal. A l’école, je ne faisais pas attention quand les professeurs parlaient. Tout ce que je pouvais faire, était de penser à la manière de jouer le prochain jeux. Jouer me rendait heureux, j’oubliais mes problèmes''. Ce jeune homme passait plus de dix heures par jour devant des jeux tels que Diablo. Pour autant, Kuang Wenbo, professeur de ''médias de masse'' à l’université Reinmin de Pékin tempère la nouveauté et la dangerosité de ce phénomène : ''Les adolescents en croissance ont leurs propres problèmes. Même si Internet n’existait pas, ils seraient sous l’influence négative d’autres choses”.

94 millions d'internautes chinois

Le Docteur Tao, psychiatre depuis une vingtaine d’années estime à 2,5 millions la population d’internautes chinois touchés par des troubles de ce type. Selon les chiffres officiels du gouvernement, la Chine compte 94 millions d’internaute, ce qui en fait la seconde population en ligne après celle des Etats Unis. Dans ce pays, les cliniques spécialisées dans la lutte contre les addictions numériques se comptent par douzaines.

Fermeture de cyber cafés

Il semble bien que l’Internet soit donc pour les autorités chinoises un instrument qu’il faille manier avec la plus grande précaution. Les autorités mettent en œuvre des chantiers numériques pour ce qui concerne le commerce ou encore l’éducation. En revanche, ces mêmes autorités s’inquiètent de l’impact de l’Internet sur la moralité de la population, particulièrement chez les jeunes générations.Les fermetures légales de centaines de cyber cafés sauvages il y a quelques mois révélaient à la fois l’engouement des chinois pour la toile, mais aussi le décalage grandissant entre les utilisateurs du réseau et les autorités. Pour autant, les cyber cafés sauvages continuent de fleurir dans l’empire du milieu, fonctionnant souvent la nuit, et cela même dans des villages reculés.

Destabilisation du pouvoir

Cette fois, toujours sur le thème de la marginalité, les médias officiels relaient de nombreuses informations selon lesquelles de jeunes internautes sont devenus des joueurs en lignes obsédés par leur passe temps, quittant l’école, commettant meurtres et suicides. Certes, des déviances existent, et nul ne peut dire que la clinique du Docteur Tao n’est pas d’utilité publique. Mais la médiatisation de ce type de phénomène par les autorités chinoises n’est pas sans arrières pensées. L’accès à l’information, et au plaisir ludique, fascine en effet une population qui découvre à la fois de nouvelles technologies mais aussi et surtout par ce biais des manières de penser, et de représenter le monde, extrêmement nouvelles et différentes. Et tout ceci à de quoi largement déranger le pouvoir en place.

Source

Slts _DELL_
Windows 10/ 64 Bits, FireFox, F-Secure,
Internet InOne M , SwisscomTv InOne M, Téléphonie IP InOne M, Mobile InOne S
Avatar de l’utilisateur
Dell
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9463
Inscription: 16 Oct 2002 16:57
Localisation: Aigle (Suisse)

Re: Chine : une clinique pour internautes

Messagepar ppkc » 06 Juil 2005 19:06

Dell a écrit:''Cela a été une bonne chose de dormir'' explique un jeune homme de 17 ans, interné dans la première clinique spécialisée contre les addictions électroniques à Pékin, République Populaire de Chine.


Hello DELL,
Préviens-nous lorsque le bon Docteur TAO sera aussi en mesure de soigner et guérir les internautes qui ont pour pseudo INSOMNIAQUE@JOURETNUIT ou autre,.. dans le même esprit.
@+
ppkc
Avatar de l’utilisateur
ppkc
Libellulien Junior
Libellulien Junior
 
Messages: 408
Inscription: 27 Mar 2005 02:06
Localisation: Alsace / France

Messagepar Dragonfly Ghost » 06 Juil 2005 19:42

:shock:

Hello,

:? eh bien moi en lisant ceci, je remarque que bien qu'aillant quand-même terminé d'être aussi accroc, je garde des symptômes assez clairs, semblables à ceux que présentent les patients de cette clinique.
Inquiétant ... :cry:

Living as a ...
Ghost
++
Real Eyes Realize Real Lies
Avatar de l’utilisateur
Dragonfly Ghost
Libellulien Junior
Libellulien Junior
 
Messages: 411
Inscription: 20 Mar 2005 06:47
Localisation: right behind you...


Retourner vers Pause café

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités