du nouveau dans les jeux

Un forum dédié exclusivement aux jeux vidéos pour PC et Consoles

Modérateur: Modérateurs

du nouveau dans les jeux

Messagepar k-myo » 03 Fév 2006 10:35

Jouer pour perdre

Interviewé dans Libé, Pierre Bongiovanni, vieux briscard des arts multimédias, se plaint du désintérêt des artistes pour les nouvelles technologies : “des innovations inouïes se préparent dans les labos (implants logiciels dans le corps, poussières intelligentes, compréhension des processus émotifs, etc.), pourquoi les artistes n’anticipent pas et ne décident pas de se mêler de tout cela ? S’ils ne préfigurent pas, s’ils n’inventent pas d’autres chemins, alors ils ne servent qu’à servir la soupe“.

De là naquit Sklunk, une revue mensuelle en ligne dédiée aux arts, aux politiques, aux sociétés. Au sommaire du n°1, qui vient de sortir, un très intéressant dossier sur le détournement des jeux vidéos et les nombreuses manières qu’ont artistes et hacktivistes de “détourner et parodier les tics et esthétiques standards, conduire le joueur sur le chemin de la réflexion critique, changer la récompense en échec, établir de nouveaux systèmes de justice sociale (ou) utiliser la violence simulée pour dénoncer la violence réelle“.

Ainsi, et alors que Velvet-Strike, un “patch” pacifiste de Counter-Strike, propose de bomber des graffitis pacifistes sur les murs des différentes scènes du jeu, avec Metapet, une mascotte travailleuse obtenue en implantant le gène de l’obéissance d’un chien dressé dans un humain, “le gagnant perd toujours : « gagner » selon des paramètres compétitifs signifie « perdre » les valeurs humaines“. Escape from Woomera, dérivé de Half Life, invite pour sa part les joueurs à endosser le personnage d’un réfugié tentant d’échapper à un centre de rétention où ils sont maltraités : “si le joueur épuise son capital d’espérance, il se suicide. S’il arrive à s’échapper, les gens de la ville la plus proche le dénoncent et il retourne en prison… Ou il se suicide“.

A ceux qui verraient dans ces détournements quelque chose de cynique ou cruel, le palestinien Rawdan Kasmiya, auteur de deux jeux vidéos inspirés de l’histoire et de l’actualité en Palestine, rétorque que les joueurs devraient a priori être à même de “percevoir la différence entre un jeu vidéo basé sur la vie de personnes réelles qui essayent de survivre et un jeu vidéo de propagande politique comme America’s Army qui tente d’inspirer l’enthousiasme des futurs “marines” pour justifier ses assauts contre des pays très éloignés de leur terre natale“. On pourrait de même se demander lequel, d’un Metapet ou d’un énième clone des Sim’s, de Woomera ou d’un quelconque First Person Shooter, est en fait le plus cruel, ou choquant.

le dossier
Avatar de l’utilisateur
k-myo
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1145
Inscription: 11 Oct 2004 11:33
Localisation: 46°31'15'' N 6°33'48'' E

Retourner vers Jeux vidéo

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités