Mystère aux Stups: l’argent de la coke a disparu

Une section de détente et jeux, sans polémique, juste de l'amusement, n'oubliez pas la charte ni l'esprit du site...

Modérateur: Modérateurs

Mystère aux Stups: l’argent de la coke a disparu

Messagepar Robocop » 03 Déc 2004 00:15

Mystère aux Stups: l’argent de la coke a disparu

Police: 21 000 euros saisis lors de l’arrestation de deux hommes suspectés de trafic de drogue ont disparus. La justice enquête.

Jean-Noël Cuénod
Publié le 02 décembre 2004

Image

Le bâtiment de la police au boulevard Carl Vogt ou cette affaire a été l'occasion de resserrer (Zoe Moro / 1 décembre 2004)

Nos rues ne sont plus sûres, prétend-on. Et même dans les locaux de la police judiciaire (PJ), il arrive que d'étranges phénomènes se produisent. C'est ainsi que 21 000 euros provenant d'une saisie ont mystérieusement disparu du coffre de la Brigade des stupéfiants. Nous avons appris cette nouvelle au cours d'un procès qui s'est tenu hier et mardi devant la Cour d'Assises. Voici les faits tels que nous les avons reconstitués.

Le 15 février 2003, vers 4 heures du matin, la police investit un appartement sis rue de Monthoux, dans le contexte d'une enquête sur un trafic de «coke». Deux hommes sont arrêtés. Au cours de cette opération 834 grammes de cocaïne sont saisis, de même que des sommes d'argent: 4 000 francs et 21 000 euros (32 000 francs).

Le produit de ces saisies est placé dans le coffre de la Brigade des stupéfiants à l'Hôtel de police, boulevard Carl-Vogt. Et c'est là que les choses se corsent. En cours d'enquête, les policiers s'aperçoivent que les 21 000 euros se sont fait la malle… disparus, envolés! Et surtout, introuvables. A l'heure actuelle, ils courent encore, si l'on ose dire. Cette nouvelle a provoqué des réactions de colère dans les couloirs du Palais de justice, notamment ceux de l'Instruction pénale. Si les saisies disparaissent des coffres de la PJ à quels saints pourrait-on se vouer?

Qui avait la clé du coffre ?

Un commissaire est aussitôt désigné pour tenter de percer l'énigme. Des recherches sont entreprises. On soupçonne. On suppute. On vérifie. En vain. Pas de traces d'effraction du coffre. Pas de suspects démasqués. Le dossier a donc été transmis à la justice, en la personne du président du Collège des juges d'instruction Stéphane Esposito. Ce dernier confirme que cette enquête lui a été confiée. Ses recherches, elles aussi, n'ont pas abouti. Pour l'instant, aucune piste ne se dessine. Il reste encore des vérifications à faire.

Qui avait la clé de ce coffre? Beaucoup de monde, semble-t-il. Et c'est bien là le problème. «Cette clé passait de main en main selon les besoins et les activités de la Brigade», précise Eric Grandjean, porte-parole de la police genevoise qui explique la gestion des coffres-forts au sein de la PJ:

«La plupart des safes à disposition des brigades sont centralisés en un lieu précis à Carl-Vogt. Mais certaines d'entre elles qui effectuent souvent des grosses prises disposent dans leurs locaux de leur propre coffre. C'est le cas de la Brigade des stups. Bien entendu, cette très malheureuse affaire a été l'occasion pour la police de réformer de façon énergique ce système. Désormais, la clé du coffre de cette brigade est placée sous le contrôle exclusif de son chef ou de son remplaçant. Plus question de se la repasser entre collègues!»

Le président des juges d'instruction Stéphane Esposito renchérit: «Cette affaire a été l'occasion de resserrer les boulons.» Et même de lancer un programme d'installation de sécurité perfectionné, comme le relève Eric Grandjean:

«L'accès à la Brigade des stupéfiants est maintenant complètement informatisé et seules y pénètrent les personnes qui disposent des cartes magnétiques qui sont la marque de leur autorisation. Chaque demande d'accès est ainsi dûment enregistrée avec l'identité de l'intéressé, la date et l'heure de son passage. Nous sommes en train d'installer les mêmes dispositifs à toutes les brigades
de la PJ.»
Robocop
 

Messagepar Redzone » 03 Déc 2004 04:37

Et après tu veux faire confiance à la police hein... Image
Pa glop pa glop
Avatar de l’utilisateur
Redzone
Libellulien Junior
Libellulien Junior
 
Messages: 140
Inscription: 16 Juil 2004 08:51
Localisation: Ile de la Réunion

Messagepar scaphoide » 03 Déc 2004 13:16

Mon Dieu !

Robocop joue les vierges effarouchées en nous faisant croire qu'il ne savait pas que ce monde n'était fait que de ripoux !

En Europe occidentale (y compris la Suisse), on essaie de cacher ça plus ou moins; en Ukraine, on ne se cache même plus...

:lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
Si votre tête est enfouie dans le sable, votre derrière est une cible de choix!!!
Image
Avatar de l’utilisateur
scaphoide
Super Libellulien
Super Libellulien
 
Messages: 2768
Inscription: 14 Oct 2003 18:57
Localisation: St Ursen (CH)

Messagepar j.coro » 03 Déc 2004 13:57

mon dieu ! un flic ripoux ?!? mais c'est incroyable cela ...
On se réveille là-dedans !!!
Lisez la presse. Quoitidiennement, on y voit des profs pervers, des curés pédophiles, des boursiers communaux qui ont confondu la caisse publique et leurs poches, des flics ripoux. Bref, plein de monde soi-disant au dessus de tout soupçon ! L'armée fait bande à part là-dedans. Car elle possède sa propre justice, mais cela, motus et bouche cousue, faudrait pas que cela se sache !!!
j.coro
 


Retourner vers Pause café

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités