pauvres artistes!

Une section de détente et jeux, sans polémique, juste de l'amusement, n'oubliez pas la charte ni l'esprit du site...

Modérateur: Modérateurs

pauvres artistes!

Messagepar BOSE1 » 16 Jan 2006 17:43

hello
me voila rassuré,a force de les voir pleurnicher sur la plaie du p2p je me demandais si on allait pas etre obligé de ce cotiser

Avec 6,6 millions d'euros (environ 9,3 millions $CAN) de revenus tirés de son dernier disque Ma Vérité mais aussi de ses contrats de publicité et des parts de son restaurant ou encore d'autres sociétés, Johnny Hallyday a été en 2005 le chanteur françaisle mieux payé, selon le classement publié lundi dans le Figaro Économie.

À 63 ans, Johnny ne semble pas prêt de prendre sa retraite et détrône ainsi deux autres valeurs sûres: son ami Michel Sardou qui rétrograde à la 2e place avec 5,1 millions $CAN accumulés en royautés, droits d'auteur et cachets de tournées et Mylène Farmer qui pointe à la 3e place avec environ 4,9 millions $CAN.

La rousse «libertine» est de loin la première chanteuse puisque la deuxième femme de ce classement, Chimène Badi, n'est que 12e avec environ 1,7 million $CAN devant Amel Bent, 13e avec 1,5 million $CAN.

À la quatrième place du classement du Figaro, on trouve une autre valeur sûre, Alain Souchon, dont les revenus s'élevaient à 4,5 millions $CAN en 2005, devant Raphaël (5e, 3,4 millions $CAN), Gérard De Palmas (6e, 2,7 millions $ CAN), Florent Pagny (7e, 2,4 millions $CAN), Calogero (8e, 2,2 millions $CAN), M (9e, 2,1 millions $CAN) et Yannick Noah qui pointe à la 10e place avec environ 2 millions $CAN.
Avatar de l’utilisateur
BOSE1
Libellulien Junior
Libellulien Junior
 
Messages: 313
Inscription: 21 Jan 2005 18:08
Localisation: FRANCE

Messagepar Sangoku » 16 Jan 2006 17:58

Et après ils se plaignent à cause du téléchargement soit disant "illégal"!!

Samedi soir sur une émission sur FR2 ou TF1 je sais plus, ils se sont tous réunis "les artistes" et ont dénoncé qu'ils n'étaient pas d'accord avec la loi qui va probablement être mise en place à propos du téléchargement!

Alors les pauvres, ils ont peut être peur d'être à court d'argent!! pfff :!:
Avatar de l’utilisateur
Sangoku
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1859
Inscription: 03 Jan 2004 15:52
Localisation: Ne

Messagepar Bibille » 16 Jan 2006 18:19

Petite question
Moi ça m'interesserais de savoir si ces sommes sont avant impots ou apres impots
Ce qui forcement serait tres different en sachant qu'ils donnent environ 70% :wink:

Bisous
Image

Je ne veux pas qu'on m'aime, mais je veux quand meme S.Gainsbourg
Avatar de l’utilisateur
Bibille
Libellulien Junior
Libellulien Junior
 
Messages: 330
Inscription: 26 Oct 2005 16:55
Localisation: Des fois à Alger, pi des fois à g'nèèèève

Messagepar BOSE1 » 16 Jan 2006 18:35

je pense que c est avant impots ,mais bon avec ça en+il y moyen de faire

Pour remplir plus tôt leurs tiroirs-caisses, les organisateurs ouvrent les portes des salles de plus en plus tôt dans la soirée. Comme lors d'un récent concert parisien de Britney Spears, le public est alors invité à patienter en envoyant des SMS surtaxés à la star qui répond «en personne depuis sa loge», prétendent les organisateurs.

Partout, des concerts en nombre croissant


L'un des rois de ce marché en or ? Olivier de Bosson, le gérant de Flight Charmandising. Il vend les tee-shirts Mylène Farmer (45 euros), le song book Raphaël (22 euros), le sweat zippé Calogero (35 euros) et la casquette Johnny (11 euros). En concert comme sur le Web toute l'année. Or, quand on sait qu'un tee-shirt de qualité fabriqué en grande quantité en Thaïlande coûte 1 euro, on réalise l'ampleur du bénéfice. Avec près de 5 millions d'euros de chiffre d'affaires, son entreprise est devenue en quelques années leader sur le marché du merchandising musical. Elle a même l'exclusivité sur les tournées de Johnny Hallyday, de Mylène Farmer, de Zazie et de Jean-Louis Aubert. «En France, observe Olivier de Bosson, Johnny et Mylène Farmer sont les valeurs les plus sûres de ce business. A eux seuls, ils représentent plus de 80% du chiffre d'affaires du secteur. En revanche, ce sont des nains si l'on se réfère aux pactoles que génèrent Madonna, U2 ou les Stones.» Sur une tournée à Bercy, la cash machine Madonna suscite quatre fois plus de ventes de produits dérivés que Johnny ! Et pourtant, sur une tournée de Johnny justement, Flight Charmandising déploie 120 vendeurs par concert. Hier soir, à Bercy pour Mylène Farmer, la société a recruté 40 personnes. «Je n'ai au total qu'une heure et demie pour travailler. J'ai donc besoin de tous ces vendeurs pour séduire un nombre important de fans en un minimum de temps», plaide Olivier de Bosson.


Chez lui comme chez ses concurrents, les secrets de fabrication et de redistribution des gains entre partenaires sont inscrits dans des contrats dont chacun préfère jalousement taire les détails. Mais, en général, les stars – celles dont le nom est assimilé à une marque porteuse – se partagent la moitié des bénéfices avec les rois du merchandising. Les autres obtiennent un pourcentage lié aux ventes, de 20 à 50% du chiffre d'affaires encaissé.


«Les Français vont de plus en plus aux concerts. Avec 25 000 concerts en 2005, l'offre tout comme nos ventes de billets ne cessent d'augmenter», se félicite Cédric Blondel, responsable des musiques actuelles (variétés, jazz, rock, pop...) à la Fnac Billetterie, principal vendeur de billets en France. Mais surtout les grands organisateurs de spectacles tels que Jean-Claude Camus (Johnny, Pagny, Sardou), Thierry Suc (Mylène Farmer), Gilbert Coullier (Lorie, Bruel, Julio Iglesias) et Levon Sayan (Aznavour, Roberto Alagna) savent mieux que jamais pousser le public à mettre la main au portefeuille. Y compris grâce à Internet, quand il n'y a pas de tournée en cours. Prenez Johnny. Depuis qu'il a claqué la porte d'Universal, le chanteur est bien décidé à gonfler ses revenus.


En ce début d'année, six mois donc avant le début de la tournée Flashback 2006, ses fans peuvent déjà s'offrir tout le merchansiding sur le site officiel du rocker. A 54 euros le tee-shirt et avec plus de 80 produits, l'offre est très large et les prix vertigineux. Preuve que Johnny, qui possède 80% du capital de Limited Access, la PME qui gère son fan club, connaît la musique.
Avatar de l’utilisateur
BOSE1
Libellulien Junior
Libellulien Junior
 
Messages: 313
Inscription: 21 Jan 2005 18:08
Localisation: FRANCE


Retourner vers Pause café

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités