Questions existentielles: 12ème...

Une section de détente et jeux, sans polémique, juste de l'amusement, n'oubliez pas la charte ni l'esprit du site...

Modérateur: Modérateurs

Messagepar indian » 31 Aoû 2005 00:55

tant pis , j'dormirai quand meme!
advienne que pourra
indian
Libellulien Junior
Libellulien Junior
 
Messages: 159
Inscription: 06 Fév 2005 02:55

Messagepar Dalmuti » 02 Sep 2005 23:12

Pourquoi on roule à droite et les anglais à gauche :?:
Avatar de l’utilisateur
Dalmuti
Super Libellulien
Super Libellulien
 
Messages: 2730
Inscription: 01 Juil 2004 01:16
Localisation: Vevey (CH)

Messagepar Samcob » 02 Sep 2005 23:42

Les anglais roulent à gauche car il y a quelques siècles, quand on roulait encore avec des chars, il n'était pas rare de rencontrer un ennemi sur sa route et donc de devoir dégainer. La majorité des gens étant droitiers, si on roule à gauche on peut sortir son arme du bon coté et ainsi enfourcher l'ennemi :P

Par contre pourquoi nous on roule à droite ça..... Surement pour faire pas comme les autres :roll:
C'est fou comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier le monde...
Boris Vian
Avatar de l’utilisateur
Samcob
 
Messages: 12
Inscription: 02 Sep 2005 23:38

Messagepar Vaadasch » 03 Sep 2005 00:27

Je repond a pourquoi nous on roule a droite :D


La circulation à gauche existait sur tous les continents expliquer par Samcob.

Mais Napoléon changea cette disposition. En effet, avant son arrivée sur les champs de bataille, les combats s'effectuaient d'abord par la gauche de l'armée, puis par la droite. Pour déstabiliser ses adversaires, il modifia ce mode de combat en commençant d'abord par la droite, puis par la gauche. Il obligea ensuite les pays conquis à rouler à droite pour marquer sa suprématie.

Ces différents modes de circulation ont été ensuite conservés.

Vous savait tous :-D
Rie tout le monde riras avec toi,
Pleure tu seras seul à pleurer.
Avatar de l’utilisateur
Vaadasch
Libellulien Junior
Libellulien Junior
 
Messages: 244
Inscription: 02 Mar 2005 13:50

Messagepar Samcob » 03 Sep 2005 11:01

J'ai une autre version trouvée ici : http://www.omegalima.com/mirandole/droite.html

En fait, lorsqu'un attelage comportait plusieurs chevaux, on mettait le cheval le plus fort à l'avant droite , pour ainsi avoir plus de facilité à le diriger puisqu'en principe notre bras droit est plus développé que notre gauche. Et puisque le cheval et le bras tirant dessus portaient sur la droite l'attelage avait tendance à tirer à droite, d'où les croisements de ce sens.
Après, Napoléon a effectivement imposé cette norme et donc les anglais, eux n'ont bien sûr pas changé...
C'est fou comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier le monde...
Boris Vian
Avatar de l’utilisateur
Samcob
 
Messages: 12
Inscription: 02 Sep 2005 23:38

Messagepar merlin83000 » 03 Sep 2005 12:47

Je n'ai pas trouvé de char ou d'attelage avec chevaux, mais plutôt des chevaliers ! :)
(à chacun sa version, mais Napoléon était bien la, lui !)

Vers 1100 à peu près. A l’époque, on trouvait des chevaliers sur les routes, et surtout sur les routes d’Angleterre, qui avait à l’époque le plus grand rapport du nombre de chevalier sur la surface de route disponible. Et un chevalier aurait plutôt tendance à privilégier une bonne épée à une vulgaire lance, noblesse oblige. Or l’épée se porte du côté opposé à la main qui la tient, parce que c’est plus facile de la sortir du fourreau. Donc à gauche. Et quand deux chevaliers se croisaient sur une petite route, les épées se croisaient aussi (les chevaliers étant des gens particulièrement fiers, il n’y en avait généralement pas un qui s’écartait pour laisser passer l’autre, et ça pouvait dégénérer…). Enfin bref, en ayant marre, le chevalier anglais se mit à rouler, (pardon, à chevaucher), à gauche, et tous les Anglais avec eux parce que les chevaliers sont des hommes admirables qu’il faut imiter (et peut-être aussi pour éviter les collisions, ce qui arrive souvent quand on n’est pas d’accord sur le côté de la route à utiliser… Une collision entre un paysan à pied et un chevalier monté, il n’y a qu’à une personne que ça fait mal…) :?

Cette pratique se répandit progressivement à travers toute l’Europe, mais n’atteignit jamais vraiment les USA, parce que quand on fit les grandes routes de là-bas, l’épée n’était déjà plus en vogue, le fusil ayant remporté un vif succès. :shock:

L’esprit contradictoire de la Révolution avait entre-temps changé le sens de circulation en France. Puis, notre bon vieux Napoléon qui avait bien compris que les habitudes étaient faites pour être retournées contre ses ennemis et qui faisait la guerre en attaquant sur la droite, alors qu’il était bien connu qu’une armée devait attaquer sur le flan gauche. (Quel malappris tout de même !) Bref, la loi française ordonna la circulation à nouveau à droite, pas mal de pays suivirent, sauf ces entêtés d’Anglais (ils nous ont jamais trop aimé, alors en plus, suivre nos directives) et ceux qui les prennent comme modèle, dont les Japonais pour le coup qui copièrent leur code de la route sur la version anglaise. :roll:

Notez qu’il existe tout de même une exception en France : les trains ! Et oui, les trains français roulent à gauche. Et pourquoi ça ? Parce que le matériel ferroviaire français fut d’abord importé d’Angleterre !

Par contre, le métro qui est une invention française roule à droite dans tous les pays ! 8)
Avatar de l’utilisateur
merlin83000
 
Messages: 30
Inscription: 06 Mar 2005 09:52

Messagepar ascoli47 » 03 Sep 2005 16:10

Hello

l'ours il est surement en tenue de camouflage

Blanc :arrow: l'hiver
Marron :arrow: l'été

@+ :wink:
Avatar de l’utilisateur
ascoli47
Maître Libellulien
Maître Libellulien
 
Messages: 599
Inscription: 31 Juil 2005 15:18
Localisation: Lille

Messagepar Dalmuti » 03 Sep 2005 19:41

ascoli47: totalement hors-sujet... (et en plus ça concerne la peau et non le pelage).

merlin83000:
juste pour la partie anglaise mais concernant Napo, j'ai une autre version....
Avatar de l’utilisateur
Dalmuti
Super Libellulien
Super Libellulien
 
Messages: 2730
Inscription: 01 Juil 2004 01:16
Localisation: Vevey (CH)

Messagepar ascoli47 » 03 Sep 2005 20:28

Bonjour


Dalmuti a écrit:ascoli47: totalement hors-sujet... (et en plus ça concerne la peau et non le pelage).



La fatigue surement :cry: Retour de la Braderie de Lille

Méaculpa @+
Avatar de l’utilisateur
ascoli47
Maître Libellulien
Maître Libellulien
 
Messages: 599
Inscription: 31 Juil 2005 15:18
Localisation: Lille

Messagepar Tchay » 03 Sep 2005 20:47

merlin, j'avais entendus la même version que toi. d'où, on monte tjs sur un cheval par la droite. (tradition est restée aussi.)
Tchay
Libellulien Junior
Libellulien Junior
 
Messages: 184
Inscription: 17 Jan 2005 05:08
Localisation: Nos eston fire di es Wallons

Messagepar Dalmuti » 03 Sep 2005 21:20

On monte un cheval par la gauche...
Et c'est pour celà que le pédalier est à droite.
Dernière édition par Dalmuti le 03 Sep 2005 22:06, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Dalmuti
Super Libellulien
Super Libellulien
 
Messages: 2730
Inscription: 01 Juil 2004 01:16
Localisation: Vevey (CH)

Messagepar ascoli47 » 03 Sep 2005 21:57

Peut être une réponse à la Circulation à droite
Image
Création du Code de la route
Un décret institue le premier Code de la route, bientôt suivi du permis de conduire. C'est la transformation d'un code de bons usages en un code administratif. La circulation automobile a d'abord été soumise à la loi de 1851 concernant "la police du roulage et des messageries". En 1899, un décret a limité la vitesse des véhicules à moteur à 30 km/h en rase campagne. Le contenu du Code sera modifié à de nombreuses reprises afin de tenir compte de l'évolution des véhicules et des voies routières.

http://perso.wanadoo.fr/roger.leveque/r ... lation.htm

@+
Avatar de l’utilisateur
ascoli47
Maître Libellulien
Maître Libellulien
 
Messages: 599
Inscription: 31 Juil 2005 15:18
Localisation: Lille

Messagepar Dragonfly Ghost » 04 Sep 2005 22:43

Dalmuti a écrit:On monte un cheval par la gauche...
Et c'est pour celà que le pédalier est à droite.


Hi,

garder le silence ne m'a rien valu de bon cette fois. J'avais commencé à rédiger cette réponse et n'avais finalement pas posté (par manque de connaissance du monde équestre).

++
Ghost (will never collect medals that way)
Real Eyes Realize Real Lies
Avatar de l’utilisateur
Dragonfly Ghost
Libellulien Junior
Libellulien Junior
 
Messages: 411
Inscription: 20 Mar 2005 06:47
Localisation: right behind you...

Messagepar Dalmuti » 07 Sep 2005 19:58

Les automobiles et autres véhicules roulent à droite dans certains pays et à gauche dans d'autres ...

Pourquoi donc ?

Il y a très longtemps ...

La plupart des hommes sur notre globe sont nés droitiers et, pour autant que l'on sache, il en a toujours été ainsi.

Les archéologues ont découvert, au cours des multiples fouilles effectuées aux quatre coins du monde, de nombreux outils en pierre taillée ou polie dont le tranchant était manifestement orienté d'une manière telle qu'ils ne pouvaient pas être utilisés par des gauchers.

Quelques outils semblables, mais au tranchant inversé, étaient destinés à des gauchers.

Plus tard, les hommes, tenant leur lance ou leur javelot de la main droite, utilisèrent leur main gauche pour porter écus ou boucliers et, lorsque des soldats armés se rencontraient, chacun d'eux préférait avoir son éventuel adversaire sur sa gauche, protégé qu'il était par son bouclier, et il restait libre de frapper de la lance ou de l'épée.

Aussi marchait-on sur la droite des sentiers et chemins de l'époque.

Les soldats romains qui utilisaient - on le sait - un grand bouclier, étaient entraînés à marcher sur la droite des voies romaines qui s'étendirent sur presque toute l'Europe, et dont nous possédons encore quelques vestiges.

Cette coutume militaire ( latine ! ) semble avoir été à l'origine de l'habitude de rouler à droite.

l'Histoire

Au début, les Anglais et les autres peuples d'Europe avaient les mêmes raisons de garder leur droite ... mais la situation vint à changer au Moyen-Age, vers 1100.

Le nombre des chevaliers devint très important en Angleterre, plus que dans n'importe quel autre pays, et combattre à cheval devint un sport très convoité que l'on appelait les joutes.

A l'époque, les chevaliers circulaient à cheval, et ils portaient leurs épées au côté gauche pour pouvoir la saisir facilement de la main droite.

Ils circulaient donc à gauche pour éviter que leurs épées ne se croisent et ne s'entrechoquent, et aussi pour faciliter la défense ou l'attaque.

D'ailleurs, on dit même que c'est le Pape qui fit appliquer cette loi de garder sa gauche sur les chemins, afin de mieux se défendre en cas d'attaque de bandits.

C'est ainsi que les chevaliers prirent l'habitude d'emprunter le côté gauche de la route et, bientôt, tous les Anglais les imitèrent.

La circulation à gauche venait de naître et elle s'étendit à tous les pays de l'immense Empire britannique.

Toutefois, lorsque les premiers colons anglais s'installèrent en Amérique du Nord, ils utilisèrent des chariots et, comme il n'y avait pas que des émigrés « british » parmi les expatriés qui allaient former les Etats-Unis d'Amérique, ils reprirent l'habitude de rouler à droite.

Et la France ?

Sous la Révolution et par réaction contre une habitude " chrétienne et royaliste ", la circulation à gauche fut abandonnée au profit de la droite.

Napoléon vint, novateur dans tous les domaines.

Avant lui pendant les batailles, les attaques se faisaient d'abord avec la gauche de l'armée.

Pour désorienter l'adversaire, il décida d'inverser le sens de ces attaques et de les faire partir de la droite.

Au fur et à mesure de ses conquêtes, il fit adopter la droite aux pays conquis. En faveur de cette thèse : la Suède, la Bohème, la Grande-Bretagne, pays qui ne furent pas conquis par Napoléon, continuèrent à privilégier la gauche.

Les deux premiers y renoncèrent plus tard, seule en Europe la Grande Bretagne continue à rouler à gauche.

Et le Japon ?

De nombreux pays insulaires comme le Japon, l'Angleterre, la Nouvelle-Zelande, ... roulent tous a gauche !

Le code de la route nippon serait inspiré du code de la route anglais et donc, le sens de conduite à gauche aurait été conservé.

Une petite anomalie : les trains

A propos, avez vous remarqué que les trains, eux, roulent à gauche, même en France.

Explication :
Les chemins de fer nous viennent du Royaume-Uni, avec leurs ingénieurs, et nous n'avons sans doute jamais jugé bon de revenir sur pareil détail ...
http://kalaia.free.fr/ency/article.php?id_article=140


A l'époque, les chevaliers circulaient à cheval, et ils portaient leurs épées au côté gauche pour pouvoir la saisir facilement de la main droite.

Ils circulaient donc à gauche pour éviter que leurs épées ne se croisent et ne s'entrechoquent, et aussi pour faciliter la défense ou l'attaque.

C'est aussi à cause de ça que les escaliers, pour monter, étaient à droite...
Et que le pédalier est à droite...
Il faut essayer de monter un cheval (ou un vélo) avec l'épée à gauche... :wink:
Avatar de l’utilisateur
Dalmuti
Super Libellulien
Super Libellulien
 
Messages: 2730
Inscription: 01 Juil 2004 01:16
Localisation: Vevey (CH)

Messagepar Dalmuti » 07 Sep 2005 20:04

Mais il y a aussi cette version:
Lorsque Napoléon arriva au pouvoir en France, il décida que
tout le monde devait marcher à droite, pauvres, riches et nobles.

Pourquoi ?
Parce que Napoléon n'aimait pas la noblesse !
Il considérait que les nobles devaient être comme les pauvres !
Il imposa cette manière de marcher, la circulation à droite à tout son empire,mais comme Napoléon n'avait pas envahi l'Angleterre,
les Anglais continuent à circuler, à rouler à gauche !
Avatar de l’utilisateur
Dalmuti
Super Libellulien
Super Libellulien
 
Messages: 2730
Inscription: 01 Juil 2004 01:16
Localisation: Vevey (CH)

Messagepar Dalmuti » 11 Sep 2005 22:05

Pourquoi New-York est-elle surnommée the Big Apple ?
Avatar de l’utilisateur
Dalmuti
Super Libellulien
Super Libellulien
 
Messages: 2730
Inscription: 01 Juil 2004 01:16
Localisation: Vevey (CH)

Messagepar Dalmuti » 16 Sep 2005 02:39

2 versions:

"C'est apparemment John J. Fitzgerald, chroniqueur des courses de chevaux au Morning Telegraph, dans les années 20, qui lança le terme de 'Big Apple' --La Grosse Pomme.

En reportage à la Nouvelle Orléans, il entendit des valets d'écurie noirs-américains appeler les champs de course de New York, 'The Big Apple'. Le terme lui plut et il donna comme titre à sa chronique 'Around the Big Apple'. 'The Big Apple' servit par la suite à décrire tout ce qui touchait aux courses à New York. Dix ans plus tard, de nombreux musiciens de jazz commencèrent à utiliser le terme de 'Big Apple' pour désigner n'importe quelle grande ville surtout du nord des Etats-Unis, puis pour désigner New York, et plus particulièrement Harlem, comme la capitale mondiale du jazz.

Par extension, 'The Big Apple' devint synonyme de New York et le terme de 'Fun City' --la ville où l'on s'amuse bien-- qui était très utilisé dans les années 60 disparut au profit de 'The Big Apple'. "


et

Quand un musicien a le trac avant une représentation, on dit en anglais que sa pomme d'Adam grossit à l'en étouffer. New-York étant rapidement devenu l'un des hauts lieux du jazz, les musiciens l'ont désigné "the big apple", par référence à l'émotion provoquée à l'idée de jouer dans un endroit si prestigieux. En français, on pourrait traduire ce surnom par "le grand trac".

Toutefois, la véritable explication est antérieure à cela. Après la révolution française, des aristocrates ont émigré aux Etats-Unis pour échapper à la guillotine et à la Terreur. En 1803, Mlle. Evelyne Claudine de Saint-Évremond se réfugie à New-York. Cultivée, belle, élégante et raffinée, elle ne tarde pas à charmer la haute société new-yorkaise, et l'année suivante elle doit épouser l'un des plus fortunés d'entre eux, John Hamilton, qui cependant annule le mariage à la dernière minute.

Elle ouvre dans la foulée un "salon" au 142 Bond Street, un des quartiers les plus luxueux, qui accueille des européennes cultivées et l'élite masculine de la ville. Ce n'est pas un "bordel" insalubre comme il en existait à New-York : les jeunes gens sont attirés par les qualités intellectuelles des demoiselles d'Evelyne et les fastueuses réceptions qui y sont données, ainsi que par la discrétion de celles-ci. Les employées d'Evelyne en profitent bien entendu pour essayer de se marier à l'un de leurs clients.

Les new-yorkais étaient amusés par l'origine biblique du nom d'Evelyne, qu'ils appelaient Eve, et elle a surnommé ses filles : "mes pommes irresistibles" par référence à la pomme d'Eve. Les jeunes hommes de bonnes familles ont rapidement pris l'habitude, pour désigner leur visite chez Eve, d'utiliser ce terme : "aller goûter les pommes d'Eve".

En 1870, L'Annuaire des Gentlemen de New-York (Gentleman's Directory of New York City) utilise ce terme pour parler des maisons closes en toute discrétion. Il y note : "de par leur fraîcheur, leur douceur, leur beauté et leur fermeté au toucher, les pommes de New-York sont supérieures à toutes celles du Nouveau Monde, et même de l'Ancien".

New-York est alors désigné par tout ce qui a trait aux pommes : le Pommier, la Vraie Pomme, etc. C'est l'endroit des Etats-Unis où l'on compte la plus grande densité de maisons closes. En 1892, le candidat William Bryan dénonce dans sa campagne la corruption et la débauche qui sévissent à New-York en ces termes : "New-York est la plus folle des pommes pourries sur l'arbre du fédéralisme décadent". Les électeurs ont très bien compris le double sens de sa phrase.

C'est au début du XXème siècle, alors que tout le monde appelait New-York "The Apple" ou "The Big Apple", bien que l'esprit "festif" ne soit plus d'actualité et se soit déplacé au Sud Ouest des Etats-Unis, que des conseiller en communication commencent à avoir l'idée d'exploiter ce surnom largement répandu, mais plus adapté et aux origines sulfureuses. Ils vont utiliser les slogans "an apple a day keeps the doctor away" et "as american as apple pie" pour modifier tant l'image de la pomme que celle de New-York. Dans les années 30, pendant la grande dépression, des pommes seront distribuées aux pauvres. Et juste après cela, les jazzmen reprendront à leur compte l'explication de "The Big Apple" pour qualifier New-York, comme expliqué en début d'article.

=> The Society for New York City History
Avatar de l’utilisateur
Dalmuti
Super Libellulien
Super Libellulien
 
Messages: 2730
Inscription: 01 Juil 2004 01:16
Localisation: Vevey (CH)

Messagepar Dalmuti » 16 Sep 2005 02:40

En attendant mieux:

Il est dans un coin mais voyage dans le monde.... :?:
Avatar de l’utilisateur
Dalmuti
Super Libellulien
Super Libellulien
 
Messages: 2730
Inscription: 01 Juil 2004 01:16
Localisation: Vevey (CH)

Messagepar Yoshee » 16 Sep 2005 05:36

Un timbre !!!
Dell inspiron 1720 - Intel Core 2 duo T7250 @ 2.00GHz - NVIDIA GeForce 8600M GT - 2048Mo mémoire - Windows Vista 32 édition familiale authentique
Avatar de l’utilisateur
Yoshee
Libellulien
Libellulien
 
Messages: 54
Inscription: 30 Déc 2004 11:58

Messagepar merlin83000 » 16 Sep 2005 07:05

Damned, je me suis levé trop tard !

Pas mieux que Yoshee :wink:
Avatar de l’utilisateur
merlin83000
 
Messages: 30
Inscription: 06 Mar 2005 09:52

PrécédenteSuivante

Retourner vers Pause café

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités