Seisme Asie

Une section de détente et jeux, sans polémique, juste de l'amusement, n'oubliez pas la charte ni l'esprit du site...

Modérateur: Modérateurs

Messagepar Dalmuti » 05 Jan 2005 23:48

Hateful_Mephitsto a écrit:Ce qui me plait avec certaines personnes c'est que dès qu'il y a un jugement émis à l'encontre de ce que 95% des gens pensent, il est tout de suite pris en grippe... Merci pour la généralité sur les "raviolis" et les "doudounes"... je parlais de vivres EN TOUT GENRE ce qui inclus également des médicaments... enfin bref...


95 % :?:
Alors ce n'est que 5 % de la population suisse qui a versé uniquement aujourd'hui plus de 56 millions :?: ou 110 millions depuis le début :?:
Vivre = nourriture selon le dictionnaire...
Avatar de l’utilisateur
Dalmuti
Super Libellulien
Super Libellulien
 
Messages: 2730
Inscription: 01 Juil 2004 01:16
Localisation: Vevey (CH)

Messagepar phanou » 06 Jan 2005 14:44

c'est ca l'important??
A force de disperser notre savoir au vent, le vent finira par être plus sage que nous... (Phanou)
"Les citations trouvées sur Internet ne sont pas toujours précises - Abraham Lincoln"
Avatar de l’utilisateur
phanou
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2592
Inscription: 29 Avr 2004 17:53
Localisation: dans la lune, le plus souvent

Messagepar the_ditch » 06 Jan 2005 23:50

bonsoir à tous,
il y a un jour ou deux, j'ai entendu au journal télévisé en Belgique que une grande partie de l'argent qui est récolté est destiné essentiellement aux villes touristiques et il y a déja une demande pour que les touristes reprennent déja cette destination pour les vacances...
les petits villages et habitants (comme les pecheurs) ne sont pas assistés pas de médicaments pas de nourriture et encore moins d'argent pour la reconstruction des maisons et bateaux qui leurs permets de vivre.
Je trouve ça un peu fort de s'axer sur le tourisme pour aider les gens sur place en négligeant quand meme une autre partie de la population qui aide malgre tout a l'economie du pays.

a+
Le rêve est inconsciemment la satisfaction du désir
Avatar de l’utilisateur
the_ditch
Libellulien Junior
Libellulien Junior
 
Messages: 148
Inscription: 05 Oct 2004 19:14
Localisation: la bas dans le lointain

Messagepar Revjones » 07 Jan 2005 00:24

Une centaine de secouristes semblent n'avoir rien de mieux à faire de leur temps que de s'échinent à sauver deux dauphins qui se courent après en Thaïlande, alors que des régions entières d'Indonésie (les plus sévèrement touchées, par ailleurs) attendent encore des secours, avec toujours des tas de cadavres bientôt en décomposition dans les rues et qu'ils ne parviennent pas à évacuer faute de moyens.
Cette abjecte mascarade montre encore une fois, s'il en était besoin, que l'on s'occupe comme d'habitude en priorité de ce qui peut rapporter du pognon (régions touristiques), les autres peuvent toujours crever.
Et la planète entière applaudit...
Avatar de l’utilisateur
Revjones
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5912
Inscription: 04 Fév 2003 17:59
Localisation: Suisse

Messagepar the_ditch » 07 Jan 2005 00:52

Salut revjones,
En Belgique le ministre de je ne sais plus quoi a reçu enormement de demandes de gens qui proposaient leurs aides pour se rendre sur place et dans le commentaire le ministre disait que la grande majorité des gens avait reçu une réponse négative quand ils expliquaient leurs compétences car ils n'avaient pas la compétance nécessaire pour secourrir les gens (dans un sens medical) mais quand on voit les images je pense qu'il n'y a pas que de l'aide medicale que les gens ont besoin. les images nous montrent des tas de gravas de maisons qu'il faut dégager alors pour moi il ne faut pas nécessairement des compétences pour ça, de plus l'endroit dégagé cela permettrai la reconstruction des maisons ou plus importants pour "eux" des hotels et autres lieux à vocations touristiques.

Pour les dauphins, je veux bien qu'ils sont en voie d'extinction, mais à cette cadence c'est l'etre humain qui le sera et là qui viendra aider l'etre humain :?: :?: :?:
Le rêve est inconsciemment la satisfaction du désir
Avatar de l’utilisateur
the_ditch
Libellulien Junior
Libellulien Junior
 
Messages: 148
Inscription: 05 Oct 2004 19:14
Localisation: la bas dans le lointain

Messagepar lacsap » 13 Jan 2005 16:30

Vos dons serviront à rembourser leur dette, sauf si…


11 janvier 2005

Imprimer


Depuis le séisme du 26 décembre au large de l'Indonésie, beaucoup de chiffres ont fait les grands titres de l'actualité, irrémédiablement à la hausse : nombre de victimes, coût des dégâts constatés, aide internationale… Les rencontres entre grandes puissances se succèdent : conférence de Jakarta, réunion du G8, session du Club de Paris… Prenons le temps de commenter quelques faits et chiffres méconnus qu'il faut placer au cœur du débat.

Onze pays ont été touchés : Indonésie, Sri Lanka, Inde, Thaïlande, Somalie, Maldives, Malaisie, Birmanie, Tanzanie, Bangladesh et Kenya. Cet ensemble est très hétérogène, puisqu'il regroupe des pays asiatiques et des pays africains, des pays économiquement émergents et des pays très pauvres, des pays remboursant des sommes colossales et d'autres en état de cessation de paiement. Pour autant, la nature n'a pas choisi et il serait particulièrement indécent de distinguer parmi ces pays pour accorder aux uns ce que l'on refuserait aux autres.

À la fin 2003, la dette extérieure de ces onze pays s'élevait à 406 milliards de dollars [1]. Leurs performances économiques étant fort diverses, leurs créanciers le sont aussi [2]. Les pays prometteurs, comme l'Inde ou la Thaïlande, ont une dette essentiellement d'origine privée, contractée notamment sur les marchés financiers ou auprès de grandes banques. Les pays pauvres, comme le Sri Lanka ou le Bangladesh, ont une dette essentiellement multilatérale, détenue par la Banque mondiale, des banques régionales de développement ou le FMI. Des pays plus isolés au niveau international, comme la Somalie, ont une dette principalement bilatérale, contractée envers des pays riches. Tous les grands créanciers sont concernés par la recherche d'une solution prenant en compte l'intérêt des peuples touchés.

En 2003, ces onze pays ont remboursé 68 milliards de dollars à leurs créanciers étrangers, contre 60 milliards l'année précédente. Cette année-là, leurs pouvoirs publics ont remboursé 38 milliards de dollars [3] à eux seuls. La ponction est énorme : entre 1980 et 2003, les remboursements ont représenté onze fois leur dette de 1980, alors que dans le même temps, cette dette a été multipliée par cinq [4].

L'aide internationale promise est estimée à 6 milliards de dollars, dont 4 par des institutions officielles. Loin de vouloir dissuader cet élan de générosité, qui soulage la bonne conscience du donateur bien avant les souffrances des victimes, il est urgent de noter que ces onze pays remboursent chaque année six fois plus. Derrière la générosité médiatisée à outrance, même quand elle est sincère, demeure donc un mécanisme très subtil qui aspire les richesses des populations du Sud vers leurs riches créanciers. Puisse la tragédie de décembre servir à mettre en lumière cette autre tragédie, dépassant largement le cadre de ces onze pays sinistrés : la dette. A cause d'elle, et avec la complicité des classes dirigeantes locales qui ont un intérêt personnel dans l'endettement de leurs pays, des Etats n'assurent pas à leurs peuples la satisfaction des besoins fondamentaux, la misère et la corruption se répandent, la souveraineté politique et économique de dizaines de pays devient une expression vide de sens, les ressources naturelles sont pillées ou bradées à de puissantes multinationales, les cultures d'exportations sont imposées au détriment des cultures vivrières. Il s'agit d'un centre nerveux particulièrement vigoureux d'un modèle économique prédateur et oppressif.

Quel créancier oserait déclarer publiquement qu'il va continuer à attendre des remboursements de pays sinistrés à ce point ? Cependant, aucun n'y a définitivement renoncé. La réunion du Club de Paris, fort tardive du reste (17 jours après le séisme) et regroupant 19 pays riches, ne doit pas faire illusion : les créanciers sont prêts à suspendre les paiements, sans annulation significative de dette, pour mieux imposer une conditionnalité stricte qui sera assurée par le FMI. Pourtant, ce même FMI s'est déjà distingué lors de la crise de 1997-1998 par des remèdes pires que le mal.

En son âme et conscience, tout créancier peut décider de renoncer à ses créances. Là, tout de suite. Cela s'est déjà produit dans les dernières années pour des raisons géostratégiques [5]. Des centaines de mouvements sociaux présents dans cette région, notamment les réseaux CADTM et Jubilé Sud, ont appelé à l'annulation, montrant la solidarité objective qui existe entre tous ceux qui subissent la tyrannie de la dette. Un moratoire ou une simple réduction ne peuvent être tolérés. Seule l'annulation totale et inconditionnelle de la dette extérieure publique des pays touchés, avec contrôle des sommes libérées par les population locales, est une réponse à la mesure du désastre provoqué par les tsunamis. Sinon, vos dons serviront juste, tôt ou tard, aux pays dévastés à rembourser une dette devenue immorale.

Damien Millet et Éric Toussaint
Damien Millet est président du CADTM France, Éric Toussaint est président du CADTM Belgique (Comité pour l'Annulation de la Dette du Tiers Monde). Ils sont auteurs du livre 50 questions 50 réponses sur la dette, le FMI et la Banque mondiale, éd. Syllepse/CADTM, 2003.


et tant qu'on y est:

SECOURS ET REPRESSION A ACEH,

Le formidable déploiement militaire des États-Unis dans l'Océan indien ne vise pas seulement à porter assistance aux victimes du tsunami, mais aussi à relancer les combats à Aceh en profitant de la confusion. La région nord de Sumatra, qui est la plus touchée par le séisme et le raz-de-marée, est en état d'insurrection quasi-permanent depuis près de trente ans. D'ores et déjà, l'armée indonésienne, appuyée par deux groupes de combat aéronavals US, a officiellement annoncé son intention d'éradiquer les rebelles avant de secourir les populations. La presse internationale se tait.
que dub...("l'amour ôte l'esprit à ceux qui en ont, et en donne aux autres")!!!...
lol
Avatar de l’utilisateur
lacsap
 
Messages: 33
Inscription: 13 Jan 2005 16:20
Localisation: lausanne-->ouchy...

Messagepar 1suisse » 28 Mar 2005 19:09

maintenant:

Séisme de magnitude 8,5 dans l'océan Indien: alerte au tsunami
TOKYO - Un séisme de magnitude 8,5 sur l'échelle de Richter s'est produit dans l'océan Indien au large de l'île indonésienne de Sumatra. Des scènes de panique et des coupures d'électricité ont été signalées. Une alerte au tsunami a été lancée.
Le séisme pourrait provoquer un «tsunami très dévastateur» et les autorités doivent prendre des «mesures immédiates» telles que l'évacuation des zones côtières située dans un rayon d'un millier de kilomètres de l'épicentre, a prévenu le Centre d'alerte aux tsunamis pour le Pacifique.
Le séisme a frappé une zone située entre les principales villes de Sumatra, Pedang et Medan, vers 23h15 locale (18h15 suisse) et a duré environ trois minutes, a déclaré un responsable du Service de météororologie et de géophysique indonésien.
L'agence de presse japonaise Kyodo a annoncé que le séisme avait une magnitude de 8,5 sur l'échelle de Richter. Selon l'agence américaine de surveillance géologique (USGS), la magnitude était de 8,2.
Selon l'USGS, la secousse est une réplique de celle du 26 décembre 2004 qui avait provoqué un tsunami dévastateur, tuant plus de 273 000 personnes autour de l'océan Indien.
© ATS
photographe mariage Suisse romande https://vos-photos.ch et France https://www.thalmann.fr
Avatar de l’utilisateur
1suisse
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 3560
Inscription: 19 Fév 2003 16:20

Messagepar chanterel » 28 Mar 2005 19:20

Pour plus d'infos sur cet évenement :
http://earthquake.usgs.gov/eqinthenews/2005/usweax/
et j'espère qu'il ne sera pas dévastateur.
Quand l'oeuf tombe sur la pierre, c'est l'oeuf qui casse
Quand la pierre tombe sur l'oeuf, c'est l'oeuf qui casse.
Avatar de l’utilisateur
chanterel
Libellulien Junior
Libellulien Junior
 
Messages: 236
Inscription: 01 Déc 2004 12:37
Localisation: Hua Hin TH

Messagepar phanou » 28 Mar 2005 19:26

c'est sur que si il y aurait un 2e tsunami, ca va faire tres tres mal (population, immeuble, tourisme....) :?
A force de disperser notre savoir au vent, le vent finira par être plus sage que nous... (Phanou)
"Les citations trouvées sur Internet ne sont pas toujours précises - Abraham Lincoln"
Avatar de l’utilisateur
phanou
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2592
Inscription: 29 Avr 2004 17:53
Localisation: dans la lune, le plus souvent

Précédente

Retourner vers Pause café

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités