LiveCD


Un live CD, ou cédérom autonome selon la traduction française officielle, est un CD qui contient un système d’exploitation exécutable sans installation, qui se lance au démarrage de l’ordinateur...

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi, 29 octobre, 2008

Moba LiveCD

Moba LiveCD

Moba est un émulateur de LiveCD basé sur Qemu, qui est une machine virtuelle, comme VMWare ou VirtualBox. IL s'agit d'un logiciel entre la machine et l'émulateur, car Moba LiveCD sert à émuler vos LiveCD, sans proposer une solution complète de virtualisation comme le font les outils complets cités plus haut.

Il s'agit donc d'un programme qui s'adresse avant tout à ceux qui voudraient faire leurs premiers pas dans la virtualisation sans oser encore franchir le cap et passer à un logiciel plus complexe à appréhender.

Moba LiveCD

Et c'est là le point fort de Moba, car il est extrêmement simple à utiliser. On lance un exécutable (qui peut aller sur une clé USB), et il vous demande d'aller chercher l'image ISO du LiveCD à émuler (dans une interface en français). Il vous propose de créer un disque dur pour la mini machine virtuelle (il suffit de donner un nom de fichier, rien d'autre à configurer), ensuite l'émulation démarre dans une fenêtre Windows (Alt + Ctrl pour récupérer l'accès à votre clavier/souris).

Intéressant et pratique, même pour les utilisateurs confirmés, car Moba LiveCd est moins lourd qu'une solution de virtualisation pure et dure, quoiqu'un peu plus lent.

Merci à Ogu, qui nous l'a fait connaître sur le forum, dans le topic des propositions pour le blog. (lien)

OS: Windows (OS non spécifiés.
Langue: Français, anglais
Licence: Freeware

Site officiel (en français)

dimanche, 7 septembre, 2008

CloneZilla

CloneZilla

CloneZilla est un liveCD destiné aux administrateurs réseaux et aux technophiles (disons à un public averti), qui permet à la fois de réaliser des tâches d'image disque (comme Norton Ghost, SelfImage ou Drive Image XML), et des tâches de clonage de disque. En clonage, on crée une copie et la partition de destination est vidée de son contenu, intégralement remplacé par celui de la partition source. En image disque, on crée un fichier qui contient les données copiées, et qu’on stocke sur une partition, à côté des autres fichiers (pour éventuelle restauration).

Un des premiers écrans (le français est disponible !) permet de lancer l'une ou l'autre de ces fonctions :

CloneZilla

En mode image disque, on vous propose ce type d'options :

image disque

En mode clonage, ceci :

clonage disque partition

CloneZilla est un logiciel libre basé sur PartImage et ntfsclone, qui reconnaît les partitions ext2, ext3, reiserfs, xfs, jfs (Linux), FAT, NTFS (Windows). Seuls les blocs contenant des données sont sauvegardés ou restaurés, il ne s'agit pas de mode raw ; en image disque, l'image obtenue fera le poids des fichiers présents sur la partition sauvegardée. Une version serveur (CloneZilla server) permet de déployer massivement des partitions par clonage sur un réseau. Un autre outil, DRBL-WinRoll, présent sur le site, permet de modifier les domaines, groupes et autres paramètres du réseau lors d'un déploiement.

Complexe, mais fort intéressant.

OS: indépendant, LiveCD
Langue: Français, anglais, chinois
Licence: logiciel libre (GPL)

Page officielle

- page 2 de 5 -