FreeProxy

FreeProxy

Pour un petit réseau, un logiciel de type proxy comme celui-ci peut être utile. Une fois actif sur une machine connectée à internet, la connexion se trouve partagée, et les autres pc du réseau peuvent s’y connecter en configurant dans leurs logiciels (le navigateur web, un logiciel de ftp, etc) l’IP LAN de la machine où freeproxy est installée, et le port choisi (par défaut 8080).

Il peut fonctionner en tant que service Windows. FreeProxy agit comme proxy HTTP, Socks4 et 5 (rare en v5 pour du gratuit), SMTP et POP, NNTP (newsgroups) : ces protocoles seront distribuables aux machines s’y connectant.

Un système de cache HTTP est présent : si une des machines télécharge un gros fichier, les suivantes, en allant sur le même lien de téléchargement, l’obtiendront directement, sans avoir à retélécharger.

Un système de filtrage et de gestion des utilisateurs (mots de passe, ban-lists) est également présent, avec un mini serveur web http (pour intranets par exemple).

La configuration n’est sans doute pas évidente lorsqu’on n’est pas habitué à ce type de logiciels, mais la documentation française est téléchargeable (merci aux traducteurs!), un fichier Setup se charge de l’installer, et elle remplacera le fichier d’aide accessible depuis le programme par la touche F1.

Un partage de connexion logiciel facilité, pour ceux que Janaserver aurait dérouté.

OS: Windows
Langue: Anglais, aide installable en français
Licence: Freeware

Page d’accueil et téléchargement
Documentation officielle (eng)

Commentaires

1. Le lundi 29 janvier 2007, 10:49 par AHKaddict

Pour du gratuit effectivement, Freeproxy est très alléchant - à la fois clair et riche en fonctions.

En survolant un peu plus les fonctions du soft - et sa doc - j'y vois également un intéret pédagogique évident pour initier sans difficulté des amis/élèves aux principales notions de base des réseaux internet. 8-)

2. Le mardi 30 janvier 2007, 16:46 par Philippe

Excellent effectivement.
Merci beaucoup Monsieur Falkra.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.libellules.ch/dotclear/index.php?trackback/555

Fil des commentaires de ce billet