ReNamer

Ce programme permet de renommer en masse des fichiers en quelques clics. Nom, préfixes, suffixes, changements de casse, suppression des crochets, ajout de numéros, changement des extensions de fichier, etc., rien ne résiste à ReNamer.

ReNamer

Son fonctionnement basique est élémentaire. Vous déposez par glisser/déposer, un dossier comprenant un certain nombre de photos dans la fenêtre inférieure "Drag your files here" ensuite vous cliquez dans la fenêtre supérieure "Click here to add a rule" pour choisir une règle.

Vous pouvez visionner le résultat sous la colonne "New Name" afin de vous assurer de votre choix avant de cliquer sur le bouton "ReName" qui aura pour effet de lancer les modifications.

ReNamer

Vous pouvez éditer plusieurs règles qui seront appliquées dans l'ordre et pour les utilisateurs avancés, il y a même un scipt qui permet aux utilisateurs de programmer leur propre règle.

ReNamer

OS: Windows
Langue: Anglais
Licence: Freeware

Page officielle

Commentaires

1. Le mardi, 22 juin, 2010, 23:20 par Francis

Le wiki est remarquable
http://www.den4b.com/wiki/ReNamer:Q...

2. Le jeudi, 22 juillet, 2010, 17:32 par Jun

Dans le même domaine, il y a le très bon Flexible Renamer que j'utilise principalement pour ses capacités de renommage par expressions régulières, avec prévisualisation en temps réel (i.e. pendant la frappe de l'expression régulière). Avec ça, il est aussi en français.
Il est facile à prendre en main, mais évidemment il vaut mieux savoir utiliser les expressions régulières pour pouvoir en profiter pleinement, bien qu'il aie déjà plein de filtres permettant de faire des choses de base.

Par rapport à ReNamer, je regrette cependant de ne pas pouvoir définir une suite d'actions à exécuter dans l'ordre, qu'on pourrait enregistrer (les presets de ReNamer)

http://hp.vector.co.jp/authors/VA01...

3. Le mercredi, 11 janvier, 2012, 15:17 par atao

Ce logiciel est vraiment ouf! allez y!

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet