DocPad - éditeur texte, plus que Notepad moins que WordPad

DocPad - éditeur texte, plus que Notepad moins que WordPad

DocPad est un éditeur de texte brut simple qui vise à vous offrir un ensemble équilibré d’outils d’édition, pas trop nombreux et pas trop compliqués. Conçu comme un remplacement du Bloc-notes (NotePad), l'application se démarque par rapport à l'éditeur de Windows, non seulement en termes de look, mais également en termes de fonctionnalités.

DocPad semble être le compromis parfait entre MS WordPad et Notepad. Vous disposez de toutes les fonctionnalités d'édition de texte de base, agrémentées de fonctionnalités plus avancées, telles qu'une barre d'outils personnalisable, des favoris, des sauvegardes de fichiers, l'historique des fichiers, le saut à la ligne, une interface personnalisable.

DocPad est livré avec une calculatrice intégrée, un calendrier et une carte des caractères. En outre, il peut convertir divers codages et transformer votre texte en majuscules et minuscules et il prend également en charge le glisser-déposer de fichiers et de texte, ce qui le rend très facile à utiliser.

Si vous cherchez une alternative très pratique à votre éditeur de texte actuel, testez DocPad, il est gratuit ! DocPad offre pratiquement toutes les fonctionnalités dont l'utilisateur a besoin, bien regroupées et facilement accessibles...

OS: Windows 7/8, 8.1 & 10
Langue: Anglais
Prix: Gratuit

Page de l'éditeur

Post et texte d'après Kappa. Merci à lui de l'avoir présenté sur le forum dans la rubrique "Les découvertes de Kappa". Plus de détails et prise en main, par Kappa, cliquez ici !

Commentaires

1. Le vendredi, 2 novembre, 2018, 10:13 par Max Planc

Dommage il est en anglais !

Sinon il y a Notepad++ qui est complet, libre, gratuit et en français.

Le meilleur est sans nul doute Ultra Edit, il est multi langues, multifonctions mais son inconvénient majeur c'est un shareware limité à 30 jours d'essais.

Max

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet