Plantage chez Google

google-ico.png

Google a planté cette nuit, entre 1h37 et 1h48 heure française. Pendant ce temps, des services comme Gmail, Google Documents, Analytics, Blogger, Google Agenda, Google Talk, Google Drive, Google Maps entre autres ont été indisponibles.

Google en parle sur son tableau de bord ici :
http://www.google.com/appsstatus#hl=fr&v=status&ts=1376832205220

Jusque là rien de bien grave, d'autant que d'après Google aucun document utilisateur n'a été perdu. Tant mieux. Plus surprenant, GoSquared (système d’analyse du web en temps réel) annonce que le trafic global sur la toile aurait chuté de 40%, pendant la durée de la panne.

Une défaillance qui reste très rare, et dont Google s'excuse (sans plus de détails). Le chiffre de GoSquared a été remis en question, mais cela continue de faire beaucoup de bruit... pour GoSquared, société britannique peu connue du grand public, pour ne pas dire pas du tout. Apparemment GoSquared se serait basé sur ses observations, tirées de... ses clients, essentiellements britanniques. Ce ne serait donc pas du trafic global qu'il est question.

Bref Google ne représente pas 40% de la toile, ni du trafic global comme on a pu le lire.

Commentaires

1. Le lundi, août 19 2013, 15:05 par pumbaa

Surtout qu'à la base ils annonce -40% de pages vues.
Le nombre de page vue sur internet ne représente pas la totalité du trafic global.
Citons par exemple l'envoi d'email, le peer-to-peer, le ftp, les news-group, etc...

2. Le mardi, août 20 2013, 08:17 par Li-An

Vu que la fréquentation sur mes sites n'a pas été impacté - majoritairement en provenance de Google - on ne peut pas dire que ça ait eu une telle importance.

3. Le mardi, août 20 2013, 11:19 par Revjones

Li-An, utilisateur représentatif de l'ensemble de l'humanité :-)

4. Le jeudi, août 22 2013, 09:58 par Li-An

Tout à fait :-) Mais d'un autre côté, je n'ai pas eu l'impression que le monde s'effondrait et ça n'a même pas fait les gros titres des journaux. En fait, je n'ai rien lu là-dessus sauf ici :-)

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet