La beauté du monde

Les alentours de mon quartier ne sont pas des plus attirants. Le défi que j'aime réaliser...

Rechercher la beauté dans un lieu composé d'une usine d'incinération, d'une semi-autoroute, et de HLM... le lot de tout quartier défavorisé.

Et bien, force est de constater que la beauté est partout ! Il suffit d'observer, de rechercher l'infiniment petit, pour conclure que la beauté de la nature subsiste, malgré l'acharnement de l'homme à tenter d'anéantir l'oeuvre du créateur, dont je ne connais pas le nom. Certains l'appellent Dieu... et je suis parfois, presque tenté de les croire.

FastCopy - copie / suppression rapide sous Windows

Photo prise par une journée de chaleur écrasante, le 30 juillet 2018, aux abords de la station biennoise d'incinération; Müve en allemand et Mura en français.

L'odeur pestilentielle qui se dégage ce soir là est proche de l'évanouissement. Cela n'empêche point le papillon de continuer de faire son travail. Chapeau l'artiste, Monsieur ou peut-être sans doute "Madame Butterfly"

Pour en voir plus...

Commentaires

1. Le lundi, décembre 31 2018, 23:22 par Baward

Bonjour ! bravo pour vos très jolies photos ! Tout à fait d'accord avec vos propos, que se soit l'infiniment petit ou l'infiniment grand, nous volons à toute vitesse dans un UNdivers merveilleux ! L'énergie est incommensurable et éternelle dans la plus petite des particules, électron, photon, gamma, etc... Le plus fort, c'est que nous sommes composés de pas mal de ces particules élémentaires : MAGNifique ! La personne qui étudie un peu la question ne peut que croire et rester coit et humble...
Merci Krigou. l'homme ne pourra jamais détruire tout celà...

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet