mercredi, septembre 30 2009

Iphone: faille de sécurité

iphone.jpg

Cela se passe en Suisse.

Après avoir téléchargé l'application Mogoroad (un détecteur de radars) sur l'Appstore, des utilisateurs Suisses ont ont été appelés par Mogoroad, qui leur propose la version payante de leur application, sans que ces derniers n'aient communiqué leurs numéro de téléphone à cette société.

Mogoroad se serait procuré ces numéros à l'insu de ses clients et ceci grâce à une fonction du kit de programmation qui permet à Mogoroad de prélever des informations sur l'Iphone, à l'insu des utilisateurs.

Notez que Apple n'avertit jamais l'utilisateur via un popup, tout comme pour la localisation via GPS, ce qui constitue un manquement aux règles de collecte de données personnelles.

Il est tout à fait possible, pour le développeur de n'importe quelle application iPhone, de récupérer les numéros de téléphone des appareils sur lesquels celle-ci est installée...

Cette manoeuvre est possible avec tous les smartphones: Android ou Windows Mobile. Ensuite, il est possible de faire ce que l'on veut avec les numéros. Ceux-ci peuvent notamment être stockés dans une base de données puis vendus.

C'est alors à coup sûr l'avalanche de spams qui envahit votre Iphone...

Combien d'applications de ce genre sont capables d'en faire autant, et combien sont en circulation sur le marché ?

home2.gif Plus d'infos sur Mac4ever

jeudi, août 13 2009

D'autres iPhones implosent en France

iphone.jpg Après les explosions d'iPhone (news précédente) 3G liées à la batterie, les iPhone semblent poser d'autres problèmes. Dans le sud de la France, deux cas d'iPhone ayant implosé ont été recensés.

Un adolescent d'Aix-en-Provence a été blessé à l'œil par son appareil. Pendant une communication, l'iPhone s'est mis à crépiter, nous relate son propriétaire, et l'écran s'est fissuré. L'appareil projetait de petits fragments de l'écran, et l'un deux l'a atteint à l'œil. Des soins médicaux ont été données immédiatement, et le danger est écarté. Le jeune déclare que l'iPhone ne surchauffait pas au moment du problème.

Apple déclare avoir des clients évoquant des problèmes de batteries, mais pas d'iPhones qui explosent, et évoque un cas isolé.

Pourtant, c'est à Marseille qu'un cas similaire a été constaté juste après ce dernier. L'écran du téléphone d'un usager s'est intégralement fissuré, mais le propriétaire de l'appareil n'a pas été touché cette fois. Interviewé, il déclare qu'Apple, après lui avoir demandé s'il avait été blessé, refuse de remplacer l'appareil (qui fonctionne malgré l'état de l'écran), affirmant que ce type de casse venait d'un choc. Le propriétaire de l'appareil déclare que son iPhone n'a subi aucun choc le jour du problème.

Ces deux appareils sont des iPhone 3G, tout comme ceux qui avaient présenté des problèmes de batterie, qu'Apple avait tenté d'étouffer (news précédente). Mauvaise série ? L'attitude d'Apple face à ces problèmes agite de plus en plus la toile.

Ci-dessous vous trouverez une vidéo et des photographies de l'appareil :
laprovence.com - Après le cas aixois, un nouvel iPhone implosé à Marseille (Fr.)

laprovence.com - L'iPhone éclate : un Aixois reçoit un bout de verre dans l'oeil (Fr.)

mardi, août 4 2009

Apple, mauvaises nouvelles ?

apple.gif Un iPod touch a explosé après une surchauffe, la propriétaire, une britannique de 11 ans, et ses parents, verront l'appareil remboursé, à condition "de garder complètement confidentiels les termes et l'existence de cet accord" et si la confidentialité est rompue, Apple déclare engager des poursuites. Le père de famille a refusé cet accord.

Ce problème de surchauffe serait lié aux batteries Lithium-Ion employées. En 2006, Apple avait été rappelé plusieurs millions de batteries d'ordinateurs portables du même type, et cette année, un jeune homme avait été blessé à la jambe par l'explosion de son iPod, placé dans la poche de son pantalon. Ce type de problème n'est pas propre aux produits Apple, mais tient au type de batteries employées. Les batteries Lithium-Ion se trouvent dans de nombreux appareils, de nombreuses marques et constructeurs.

Cet été, l'iPhone 3GS avait déjà fait parler de lui en matière de surchauffes, et cette mauvaise publicité n'arrive pas au bon moment, alors que l'entente jadis cordiale entre Apple et Google n'est plus, depuis que le PDG de Google va quitter son poste au conseil d'administration d'Apple. La Commission américaine du commerce (FTC) ouvre une enquête sur les relations entre les deux sociétés, accentuant actuellement les recherches du côté de Google.

Alors que l'iPhone 3GS s'arrache, et qu'Apple n'arrive pas à fournir suffisamment d'appareils, créant de nouveaux mécontents. En revanche, si la faille SMS de l'iPhone est corrigée avec le firmware 3.0.1, le cryptage de l'iPhone est pointé du doigt par un hacker depuis quelques jours, et la sécurité de l’iPhone 3GS ne permet pas de protéger les données sensibles.

Apple ne va pas chômer cet été.

Plus d'informations sur le site du Times, qui évoque plusieurs cas.
Une photo éloquente sur le site de TF1/LCI
Sur le problème de sécurité de l'iPhone, plus d'infos sur Wired.com

- page 2 de 3 -