Comparaison de 4 moteurs de recherche


Falkra ©- libellules.ch, 03/09/2009

 

Les habitudes de fréquentation des moteurs de recherchent changent relativement peu : en général, une fois que l'on est habitué à l'un d'entre eux, on ne le lâche pas, mais sait-on pour autant à côté de quoi on passe ?


Les moteurs de recherche ne classent pas de la même manière les résultats, sur la même requête. Partant de ce constat, voici une petite comparaison de résultats de moteurs de recherche. "Comparatif" serait un bien grand mot, et supposerait une méthodologie bien plus complexe et des réactualisations. J'ai préféré faire très simple, et en collant le plus à une utilisation basique de ces outils.


Le test est on ne peut plus simple : 5 requêtes ont été soumises à Bing, Google, Yahoo, et Ixquick au même moment et les résultats ont été stockés sous forme de copies d'écran de la première page de résultats, afin de voir les différences sur une même requête, réalisée sans utiliser d'opérateurs complexes.

Les requêtes ont été soumises en même temps aux différents moteurs. Le choix des 4 moteurs a été motivé par les parts d'utilisation des trois grands, et Ixquick a été ajouté en tant que métamoteur de recherche.

Cliquez sur les vignettes pour visualiser en plein écran (images prévues pour une consultation 1024*768).


Les liens commerciaux mis en évidence sont classés dans une colonne ou un encart séparé, sauf pour Yahoo, qui ne propose pas d'espace dédié aux liens commerciaux sur sa page.

 

 

Matériel informatique


Voici les résultats d'une première série, basée sur une référence de carte mère.
La requête est asus p5n7a-vm, soit la marque et le modèle exact, sans recherche d'expression exacte.

Un des intérêts est de voir la proportions d'articles ou de tests par rapport aux sites marchands, celle des documentations et drivers, ainsi que leur positionnement, sans ajout de mot clé type "documentation", "manuel" "bios" ou "drivers".


Bing
Bing


138 ko
Google
Google


96 Ko
Yahoo
Yahoo


90 Ko
Ixquick
Ixquick


106 Ko

 

Bing : des tests sont d'abord proposés, suivis par deux liens commerciaux (sites d'achat spécialisés) et les liens vers le site du constructeur et les pages de téléchargement de drivers et bios du constructeur. Avec le minimum de mot-clés, l'éventail est large, et peu orienté vente.
Google : d'abord des tests, puis beaucoup plus de liens d'achat (comparateurs de prix et sites spécialisés). Le site du constructeur n'apparaît pas. Rien pour les drivers.

Yahoo : les sites d'achat viennent mieux classés que les tests, et nombreux. En fin de page, le site du constructeur apparaît.
Ixquick : plus de tests que de liens commerciaux, le classement privilégie les tests. En bas de page, le site du constructeur.

 

 

Le mot piège


La deuxième requête porte sur le terme libellule, au singulier et sans plus de précision. L'utilisateur qui recherche des informations sur l'insecte sera-t-il parasité par libellules.ch ?
Si oui, dans quelle mesure ?

 

Bing
Bing


123 Ko
Google
Google


174 Ko
Yahoo
Yahoo


99 Ko
Ixquick
Ixquick


95 Ko

 

Bing : Un lien pour libellules.ch, l'article Wikipedia, puis un mélange de noms de domaines comportant le terme ou bien d'articles documentaires. Les sites commerciaux reprennent le terme, sans aboutir systématiquement à des articles de type libellule (bijoux, en général).
Google : Notre site, l'article Wikipedia, puis une forte orientation image et fonds d'écran. Quelques noms de domaine contenant le terme.
Yahoo : Yahoo privilégie les noms de domaine faisant référence au mot clé, et trouve des espaces personnels.
Ixquick : Ixquick procède comme Yahoo sur cette requête.
Les quatre moteurs ne trouvent pas la même chose, en dehors de l'article Wikipedia et de notre site.


Articles de fond liés à l'actualité


La requête suivante porte sur nouveautés "windows 7",  avec expression exacte pour Windows 7, afin de garantir la prise en compte du seul caractère 7, associé au mot Windows. Est-ce que Bing va faire du zèle ?

 

Bing
Bing


148 Ko
Google
Google


97 Ko
Yahoo
Yahoo


95 Ko
Ixquick
Ixquick


107 Ko

 

Bing : Des articles, des tests et de l'actualité, la requête aboutit à des résultats très pertinents, sans faire la part belle à Microsoft.com, absent de la première page.
Google : les mêmes sites et articles que Bing, à peu de chose près, dans un autre classement. Le site de Microsoft apparaît en bas de page, sur l'article présentant Windows 7 (la page officielle, résultats pertinent).
Yahoo : la page de Microsoft.com est en première position, suivie par les tests et articles de fond. Encore un ordre différent, et des sites différents.
Ixquick : grosso modo les mêmes sites, dans un ordre encore différent, avec une plus grande représentation des sites de Microsoft.

 

 

Problème informatique


 

La requête suivante s'adresse à l'utilisateur qui recherche de l'aide, et qui tape problème pc rame : forums, tutos, articles, sites de vente de matériel ?

 

Bing
Bing


146 Ko
Google
Google


88 Ko
Yahoo
Yahoo


86 Ko
Ixquick
Ixquick


105 Ko

 

Bing : des forums bien référencés uniquement. Les liens commerciaux partent dans toutes les directions.
Google : même chose, sans liens commerciaux (de temps en temps).
Yahoo : les mêmes gros forums, dans un ordre différent, pas de liens commerciaux non plus.
Ixquick : idem.
Grosso modo, les plus gros forums se bagarrent pour avoir le meilleur positionnement. Aucun tuto pour un PC qui rame, pas d'astuces. L'utilisateur devra affiner la recherche et utiliser des mots clés précis pour trouver de la documentation.


Actualité et triple sens


 

La requête suivante sort de l'informatique, il s'agit du simple mot thriller. Saturation de liens sur Michael Jackson ? Liens vers le dernier livre best-seller ou film du rayon "Thriller" du commerce ? Définition du genre littéraire ?

 

Bing
Bing


204 Ko
Google
Google


232 Ko
Yahoo
Yahoo


101 Ko
Ixquick
Ixquick


93 Ko

 

Les lego sont là !


Bing : Des vidéos, pas toutes sur le roi de la pop, Wikipedia en tête et sa page d'homonymes, permettant d'accéder aux différents sens du mot (résultat pertinent sur un simple mot clé), puis essentiellement le genre au cinéma, avec un lien d'achat pour le disque. La barre sur la gauche permet d'affiner la recherche en fonction du sens.
Google : tout pour Michael Jackson ou presque, et le lien wikipedia renvoie à son album. Le genre littéraire ou cinématographique est totalement éclipsé par l'actualité. Pour affiner la recherche, il faudra ajouter un mot clé ou deux.   
Yahoo : la page d'homonymie de Wikipedia en premier, puis celle de l'album. En fin de page, des liens vers des contenus liés au genre (livres et films), le reste pour le chanteur.
Ixquick : Les lego enterrent les autres résultats : première place. Le contenu suivant est plus documentaire, et fait la part belle à Wikipedia et aux différents sens du mot. Le site officiel de l'artiste arrive en fin de page.

 


Conclusions


On pourrait écrire des centaines pages sur les moteurs de recherche, utiliser des mots clés plus précis, les possibilités sont presque infinies, la patience du lecteur ne l'est pas.  ;-)


Selon les domaines consultés, les résultats sont fort semblables (dépannage informatique), ou fort différents (mot à sens multiples, lié à l'actualité comme à la vente, pour le dernier exemple). Le but de cette petite comparaison n'est pas tant de donner un "caractère" ou décerner une médaille d'or à un moteur de recherche que de montrer l'aspect complémentaire que les différents outils à votre disposition peuvent avoir, surtout avec un contenu et des résultats en perpétuel mouvement.


Un moteur de recherche est avant tout un classement, et suivant les choix opérés par ses concepteurs, il donne une vision du web bien différente, à partir de la même requête. Parfois, on peut être bien surpris par les différences.



 

 

 


Forum Zebulon - chantal11 - Linux Identity - Micro-Astuce

1997-2016 Editions Libellules - Tous droits réservés



Pour toute demande d'aide, passer par le forum!