Tuto : si votre PC rame...

tuto pc lent

Je vois de plus en plus de sujets avec "Mon PC rame", ou "PC lent" sur les forums. Souvent on soupçonne l'infection, furtive ou discrète, mais si une infection peut en effet ralentir la machine, tous les ralentissements ne sont pas pour autant infectieux.

Partant de ce constat, j'ai réuni pour vous un certain nombre de points à vérifier, en fonction du type de ralentissement observé sur votre machine, pour vous aider à diagnostiquer le problème, et pour certains, les régler par vous-même.

En cas d'échec, vous pourrez au minimum décrire les problèmes de façon très précise sur un forum. Il ne s'agit donc pas ici d'optimiser un PC pour le rendre plus rapide, mais de retrouver la vitesse normale d'une machine qui se retrouverait ralentie.

Tuto, quand le PC rame...

Commentaires

1. Le dimanche, 17 mai, 2009, 20:44 par Alexrub

Merci beaucoup ;) !
Je vais faire tourner ce tuto, ça synthétise bien les problèmes je trouve :)

2. Le dimanche, 17 mai, 2009, 23:45 par Falkra

Merci Alexrub ! :-)

3. Le lundi, 18 mai, 2009, 09:24 par Twintoxic

Super ce tuto,
Dans mes favoris :-)

4. Le mercredi, 20 mai, 2009, 23:23 par Mr Xhark

Difficile de faire un tuto complet, mais voilà une très bonne synthèse ;)

5. Le mardi, 28 juillet, 2009, 13:56 par Bastien

Bien écrite, joliment présentée, claire, une belle et utile page qui fait honneur au web
merci

6. Le jeudi, 19 août, 2010, 19:31 par winch

Oui, sympa le programme, il dit que t'as un wagon de problèmes et quand tu veux réparer, il t'en fait 15 et pour le solde, il faut payer... Pourquoi vous le dites pas avant on gagnerait du temps...

7. Le jeudi, 19 août, 2010, 19:43 par Falkra

Bonjour Winch, je pense que tu t'es trompé de page.

8. Le lundi, 25 avril, 2011, 16:46 par shiva

Superbe!
Mais j'ai rien compris...
Un débutant retardé.

9. Le samedi, 21 avril, 2012, 13:43 par aaboubacar

merci tuto tu fé du bien o web depuis partout

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.


Fil des commentaires de ce billet